Archives de
Étiquette : Triple-Entente

La Première Guerre mondiale (partie XI) : Versailles et le bilan

La Première Guerre mondiale (partie XI) : Versailles et le bilan

Rappel : Malgré la sortie de guerre de la Russie, l’entrée en guerre des Etats-Unis en 1917 promettait un bouleversement de l’équilibre des forces sur le front Ouest en 1918. Ludendorff en avait conscience et échafauda alors l’offensive « Micheal », en mars 1918. C’était l’offensive de la dernière chance, destinée à annihiler l’armée britannique et créer une percée dans le front. Il fallait faire vite, car une autre menace pesait. En 1918 se répandit la « grippe espagnole » dans les tranchées. Elle faucha…

Lire la suite Lire la suite

La Première Guerre mondiale (partie VIII) : l’année de la rupture des armées de l’Entente (1917)

La Première Guerre mondiale (partie VIII) : l’année de la rupture des armées de l’Entente (1917)

Rappel : Au-delà de la chasse aux navires allemand sur les océans lointains, plusieurs batailles navales se déroulèrent en mer du Nord, entre le Danemark et le Royaume-Uni. Parmi celles-ci, les plus importantes furent la bataille d’Heligoland (1914), la bataille du Dogger Bank (1915) et la bataille du Jutland (1916), toutes des victoires britanniques, bien que celle du Jutland – la plus grande bataille navale de la Première Guerre mondiale – soit une victoire à la Pyrrhus. Ces batailles se déroulèrent…

Lire la suite Lire la suite

La Première Guerre mondiale (partie VI) : Verdun, Somme, l’année des grandes batailles à l’Ouest (1916)

La Première Guerre mondiale (partie VI) : Verdun, Somme, l’année des grandes batailles à l’Ouest (1916)

Rappel : aux lourdes pertes austro-hongroises de 1914 (1,2 million d’hommes) vinrent s’ajouter les 800 000 pertes consenties entre janvier et avril 1915. Vienne suffoquait. Or, l’Italie y vit une occasion pour obtenir les terres austro-hongroises qu’elle revendiquait depuis des années. L’Allemagne était trop occupée par ses deux fronts pour réagir et la Russie, puis la Triple-Entente, firent des offres généreuses à l’Italie. Qu’importe la Triplice de 1882, l’Italie entra en guerre contre l’Autriche-Hongrie en 1915. L’offensive décidée par Cadorna, chef d’état-major…

Lire la suite Lire la suite

La Première Guerre mondiale (partie III) : front de l’est, fronts coloniaux et guerre maritime (1914)

La Première Guerre mondiale (partie III) : front de l’est, fronts coloniaux et guerre maritime (1914)

Rappel : Les Allemands, suivant le plan Schlieffen, portèrent l’effort principal à l’Ouest pour tenter de vaincre la France avant que la Russie ne soit en mesure de se battre. Passés en partie par la Belgique, les Allemands perdirent de précieux jours sur leur planning serré du fait d’une résistance aussi farouche qu’imprévue de la Belgique. Les forteresses belges prises, la puissante aile droite du plan Schlieffen s’abattit sur les armées françaises. La bataille des frontières vit la France empêchée de…

Lire la suite Lire la suite

La Première Guerre mondiale (partie II) : début de la guerre à l’Ouest, de la bataille des frontières à la course à la mer (1914)

La Première Guerre mondiale (partie II) : début de la guerre à l’Ouest, de la bataille des frontières à la course à la mer (1914)

Rappel : Au lendemain de la guerre franco-allemande (1870-1871), le tout naissant Kaiserreich allemand craignait – à juste titre – l’esprit revanchard de la IIIe République française. Bismarck, fin politicien et chancelier allemand, mit dès lors en place le système bismarckien en Europe. L’Allemagne de Guillaume Ier se rapprocha ainsi de l’Autriche-Hongrie de François-Joseph Ier et de la Russie tsariste d’Alexandre II. Ladite Entente des trois empereurs, signée en 1873, faisait pourtant coopérer deux puissances aux intérêts contradictoires vis-à-vis des Balkans….

Lire la suite Lire la suite