La guerre civile espagnole et l’Espagne franquiste (partie XI) : Franco, sentinelle de l’Occident pendant la guerre froide (1945-1956)

La guerre civile espagnole et l’Espagne franquiste (partie XI) : Franco, sentinelle de l’Occident pendant la guerre froide (1945-1956)

Rappel : La guerre civile espagnole prit fin le 1er avril 1939. La Seconde Guerre mondiale débuta – en Europe – le 1er septembre 1939. Peu importait alors la tentation de la guerre pour Franco. Son pays était exsangue et manquait de tout. Surtout que l’Allemagne s’était alliée à l’URSS, berceau de l’ennemi viscéral de Franco : le communisme, pour envahir la Pologne, un pays catholique. Les relations s’améliorèrent lorsque l’Allemagne nazie remporta sa victoire éclair sur la France en 1940….

Lire la suite Lire la suite

La guerre civile espagnole et l’Espagne franquiste (partie X) : la Seconde Guerre mondiale, entre tentation et réalisme (1939-1945)

La guerre civile espagnole et l’Espagne franquiste (partie X) : la Seconde Guerre mondiale, entre tentation et réalisme (1939-1945)

Rappel : La fin de la guerre civile espagnole venue, Franco installa un pouvoir autoritaire et épura l’Espagne. Le pardon ne fut jamais une option. Nombre d’Espagnols s’exilèrent, surtout vers la France, qui fit ce qu’elle put pour les accueillir en catastrophe. Par la loi, la justice, la traque, l’emprisonnement, les exécutions sommaires, Franco élimina ou emprisonna tous ceux qui avaient montré des accointances avec la république depuis 1934 et n’avaient pas fui. Le Caudillo ne dirigea cependant pas un Etat…

Lire la suite Lire la suite

La guerre civile espagnole et l’Espagne franquiste (partie IX) : fin de la guerre et national-catholicisme (1939)

La guerre civile espagnole et l’Espagne franquiste (partie IX) : fin de la guerre et national-catholicisme (1939)

Rappel : Après avoir échoué à enfoncer le front pendant un an, avec les offensives de Brunete, Belchite et Teruel, L’Espagne républicaine savait qu’il ne restait plus qu’à espérer une paix sans représailles ou bien attendre une intervention dans le cadre d’une guerre européenne. Alors, elle lança, en juillet 1938, une offensive de la dernière chance sur l’Ebre. Ce fut la dernière bataille d’envergure de la guerre. En novembre 1938, vaincus, les républicains perdirent leur combattivité. Barcelone tomba sans résistance en…

Lire la suite Lire la suite

La guerre civile espagnole et l’Espagne franquiste (partie VIII) : offensive sur l’Ebre, fin de la guerre et lutte doublement fratricide côté républicain (juin 1938-mars 1939)

La guerre civile espagnole et l’Espagne franquiste (partie VIII) : offensive sur l’Ebre, fin de la guerre et lutte doublement fratricide côté républicain (juin 1938-mars 1939)

Rappel : La chute du pays Basque décida la République à agir avant que les Asturies ne connaissent le même sort. Franco étant occupé au nord, les républicains entendaient attaquer au centre. L’évincement de Largo Caballero par les communistes, porteur de ce projet, eut le fâcheux effet de retarder l’offensive, ce qui en détruisit le potentiel. La République jeta ses hommes dans la fournaise en juillet 1937, autour de Brunete. La réaction franquiste ne se fit pas attendre et l’offensive fut…

Lire la suite Lire la suite

La guerre civile espagnole et l’Espagne franquiste (partie VII) : Brunete, Belchite et Teruel, les grands affrontements (juillet 1937-mai 1938)

La guerre civile espagnole et l’Espagne franquiste (partie VII) : Brunete, Belchite et Teruel, les grands affrontements (juillet 1937-mai 1938)

Rappel : En 1937, le gouvernement de Largo Caballero était parvenu à faire s’entendre la myriade de mouvances républicaines et à redresser la situation. Pourtant, il ne résista pas au PCE qui s’imposa en anéantissant le POUM (mouvement marxiste anti-stalinien) et en prenant l’ascendant. Largo Caballero démissionna et Juan Negrin, véritable marionnette du PCE, prit sa suite, laissant aux communistes encore davantage de contrôle. La situation militaire ne cessa pour autant d’évoluer. Au début de l’été 1937, les franquistes s’élancèrent contre…

Lire la suite Lire la suite