Archives de
Catégorie : Temps Modernes (1492 ; 1789)

Règne de Louis XIV (partie IV) : la Fronde des princes (1650-1653)

Règne de Louis XIV (partie IV) : la Fronde des princes (1650-1653)

Rappel : Alors que les traités de Westphalie étaient en négociation, Mazarin décida de lever davantage de fonds en saisissant des loyers illégaux et en vendant de nouvelles charges, provoquant la colère de Paris et le soulèvement du Parlement en janvier 1648. Mazarin tenta de le soudoyer, corrompre, ou d’y créer des dissensions mais la magistrature resta soudée, déclarant l’arrêt d’Union le 13 mai. Le peuple soutenait le Parlement, alors Mazarin fit mine de céder. Le 9 juillet, la Chambre Saint-Louis,…

Lire la suite Lire la suite

Règne de Louis XIV (partie III) : la Fronde parlementaire (1648-1650)

Règne de Louis XIV (partie III) : la Fronde parlementaire (1648-1650)

Rappel : Au XVIIe siècle, l’Etat français tendait vers l’absolutisme, c’est-à-dire la centralisation. Pour ce faire, celui-ci se structurait, récoltait mieux les impôts et imposait davantage, ce qui engendra des révoltes antifiscales répétées dans les milieux ruraux. Pourtant, ces impôts ne suffisaient pas à couvrir les coûts démesurés de la guerre, poussant l’Etat à emprunter non seulement aux banques italiennes, mais également aux « Grands ». Ces membres de l’aristocratie gardaient de ce fait une puissance significative. De par leur puissance, les « Grands »…

Lire la suite Lire la suite

Règne de Louis XIV (partie II) : le contexte de la Fronde (1635-1648)

Règne de Louis XIV (partie II) : le contexte de la Fronde (1635-1648)

Rappel : En 1517, les 95 thèses de Martin Luther donnèrent naissance au protestantisme. Cette nouvelle religion, dérivée du catholicisme, considérée comme une hérésie par le pape, gagna de nombreux Etats allemands du Saint Empire romain germanique, puis plusieurs Etats du nord de l’Europe. Cette nouvelle « religion prétendue réformée » engendra nombre de guerres, dont les huit guerres de Religion en France (1562-1598). En Allemagne, la situation se stabilisa avec la paix d’Augsbourg de 1555, permettant au protestantisme d’exister. Seulement, au…

Lire la suite Lire la suite

Règne de Louis XIV (partie I) : héritier né dans un tumulte particulier (1517-1648)

Règne de Louis XIV (partie I) : héritier né dans un tumulte particulier (1517-1648)

Fils de Louis XIII et Anne d’Autriche, Louis XIV vit le jour dans un contexte particulier : celui de la guerre de Trente Ans (1618-1648). Pour en saisir les enjeux, il est essentiel de s’y attarder. Tout ceci avait débuté un siècle plus tôt avec la publication par Martin Luther de 95 thèses en 1517. Sa voix fut portée par l’invention très récente de l’imprimerie (1450-1452). Ainsi naquit, dérivée du catholicisme, la religion réformée, aussi appelée protestantisme, luthérianisme ou dénigrée en…

Lire la suite Lire la suite

La guerre de Trente Ans (partie III) : les Habsbourg contre l’Europe et les traités de Westphalie (1641-1648)

La guerre de Trente Ans (partie III) : les Habsbourg contre l’Europe et les traités de Westphalie (1641-1648)

La paix ayant encore échoué, Barne attaqua vers la Bohême. Le suédois subit la dernière dure défaite de sa vie, à Pressnitz, face à Piccolomini, et expira le 20 mai 1641 de maladie. Suédois et franco-weimariens se rejoignirent sous les ordres de Guébriant. Le français remporta une victoire décisive sur les Impériaux, malgré l’état pitoyable de son armée, le 29 juin à Wolfenbüttel. La relève de Barne fut le dernier et très compétent général qui avait servi Gustave-Adolphe : Lenart Torstensson….

Lire la suite Lire la suite